Cinéma, tchi, tcha

Évidemment, il était inimaginable que je ne me penche pas rapidement sur la question des cinémas à Montréal. Le site principal qui permet de voir les sorties, les salles, les films à venir, etc. soit l’équivalent d’AlloCiné pour les français, c’est Cinéma Montréal.

Et là, encore plein de trucs à comprendre.

Déjà les sorties nord-américaines et européennes n’ont pas grand chose à voir. Donc difficile de trouver certains films, et à l’inverse, d’autres (Cloud Atlas des Wachowski par exemple) sortent des mois avant. Puis d’autres films me semblent difficilement exportables, du style des trucs d’ado et de hockey sur glace (c’est pas que les patinoires outdoor courent les rues à Paris hein), comme Les Pee-Wee 3D : L’hiver qui a changé ma vie. Ça fait rêver, je sais.

Ensuite la langue ! Malgré ce que l’on pense sur la francophonie au Québec, n’oublions pas que le Canada est un pays majoritairement anglophone. Ce qui se ressent à Montréal, surtout selon les quartiers. Les films seront donc dans la plupart des cas présentés en V.O. sans sous titres ou en V.Q. aka en version québecoise. Avé l’accent et tout. Et à l’inverse, beaucoup de films français traversent l’océan, eux en version française.

On trouve énormément de multiplexes mais aussi quelques salles de quartiers dont le Cinéma Excentris et le Cinéma du Parc, qui passent des nouveautés, des rétrospectives, des films autour d’une thématique, etc. pour le coup souvent en VOSTFR. Ouf.

Niveau tarif, pas d’équivalence à la carte UGC française (ou alors j’ai pas trouvé) mais des cartes selon les cinémas. Sinon compter autour de 12$ la séance. Les réductions se font souvent le mardi et « en matinée », à savoir avant 17h ! Les sorties, comme aux États-Unis, se font le vendredi. Donc oui, je ne verrai pas The Hobbit avant le 14 décembre, allez mourir.

Reste le problème des titres… On se moque souvent nous français des traductions improbables des québécois. Avec la meilleure volonté du monde, je ne peux les défendre.  Je verrai donc très prochainement Django déchaîné (Django unchained), Opération avant l’aube (Blackbird), Escouade Gangster (The Gangster Squad), etc. Ça, je ne m’y ferai jamais.

Puis à Montréal il y a la Cinémathèque Québécoise et ça c’est supraaaaa cool !

La programmation est éclectique, pas chère, le lieu est petit mais sympa. Notons pour les fanas comme moi que chaque samedi 19H il y a une séance spéciale Cinéma de Genre et que du 6 au 8 décembre prochain, il y a une rétrospective gratos de films de samouraïs ! L’entrée aux expos est elle aussi gratuite, bref, la cinémathèque montréalaise est l’endroit indispensable pour tout cinéphile du Grand Nord.

Exposition N’ajustez pas votre appareil !

Exposition N’ajustez pas votre appareil !

Exposition Portraits d’animateurs par Robert Del Tredic

Exposition Portraits d’animateurs par Robert Del Tredic

Installation Réflexion par Sylvie Trouvé

3 thoughts on “Cinéma, tchi, tcha

    • La VOSFR est ma nouvelle quête à Montréal parce qu’un film de Tarantino sans sous titres, c’est pas possible.

      Et merci 🙂 J’ai longuement lu Les boulets à Montréal avant de partir, c’était ma 1ère source d’inspiration :p

Laisser un commentaire