Les trucs chauds #1

L’hiver québécois est rude, oui. Mais rien d’insurmontable comme je l’ai déjà expliqué lorsqu’on est habillé chaudement. Le gros soucis est surtout sa durée. 3 mois que nous sommes ici, arrivés en même temps que les premières neiges et là même si le soleil est bien plus présent qu’à Paris, chaque matin voir des températures négatives J’EN PEUX PLUS.

Pour des raisons assez triviales comme l’explique Mme Boulets à Montréal (d’ailleurs lisez leur blog d’expat’, ils sont très drôles). J’ai des envies de talons avec lesquels je ne sais plus marcher, de Perfectos, de vestes, de mini jupes, de maquillage qui tienne plus de 10 minutes (correspondant au laps de temps durant lequel je le pose et celui où je mets le nez dehors).

J’ai aussi envie d’autre chose que de tisanes thym/miel/citron ou de mouchoirs qui s’entassent tellement que je décime l’Amazonie. Je rêve de cocktails en terrasse, d’un lagon transparent avec le soleil qui me brûle la peau même si le mélanome me guette, je m’en fous. GRAVE.

J’hiberne donc comme la majeure partie de mes compatriotes que je tanne à peu près chaque jour en leur demandant : « Mais en VRAI ça se termine quand l’hiver chez vous ?!! ». Jamais réussi à avoir une réponse similaire. Ça varie entre mi-mars et… juin. Mon esprit ne pouvant plus imaginer une tempête de neige en avril, on va dire que la marmotte qui n’a pas vu son ombre (ou l’inverse je sais jamais) a raison : l’hiver est bientôt terminé.

En attendant, je prends mon mal en patience (pas ma plus grande qualité) et je me suis dit que ce qui est bien avec l’hiver quand même c’est de profiter de notre appart’ tout douillet. Difficile de faire des photos sans passer pour un agent immobilier alors voilà, c’est juste quelques petits détails de notre chez nous qu’on aiment et qui nous réchauffent. On en a bien besoin !

 

cuisine

Un « calendrier cochon » italien pour satisfaire l’obsession de Maximilien avec ces bestioles et un magnet de 8 1/2 de Fellini pour se souvenir de la lumière et de la douceur de vivre romaine.

théhière

Notre théière fétiche du Dr Who sans cesse pleine de thé au jasmin, à la mandarine, d’Earl Grey, etc. et le funky plateau oiseaux.

sunshine

Le rayon de soleil qui vient frapper à la fenêtre de la chambre et qui illumine mes réveils du week-end.

bijoux

A défaut de pouvoir choisir des vêtements sur-mesure chaque jour, les bijoux eux au moins je peux continuer à les porter !

yvette

Ma meilleure amie. Mon doudou adopté à 29 ans car posé sous le sapin par Choupi. Sous ses airs de hibou, Yvette la chouette est en effet… super chouette (ça va). Elle est en laine toute douce avec le ventre remplie de seigle. A passer au micro-onde 1’30 et elle se transforme en bouillotte qui me réchauffe les extrémités, le lit avant de dormir, le canapé devant les séries… Et en plus elle sent bon. INDISPENSABLE. Et dispo dans la boutique Raplapla où je veux tout acheter.

 

La suite de notre appartement CHAUD très bientôt ! Bisous les gens.

4 thoughts on “Les trucs chauds #1

  1. ahhhh mais ça commençait a le manquer sérieusement d’avoir de vos nouvelles. il faut tenir le coup, cet hiver, finira bien par laisser place au printemps c’est scientifiquement prouvé : vous n’êtes pas a westeros. en attendant l’appart a en effet l’air très mignon et douillet, je suis sur que l’hibernation dans ces conditions doit avoir ces bons cotes.

  2. Coucou c’est moi! (si si j’tassure, je sais laisser un comment sur un blog)
    À quelle adresse se trouve ce nid douillet, que je puisse vous faire parvenir la carte du lagon de tes rêves ou je me trouve actuellement? 😉
    Réponse souhaitée au plus vite, sinon elle partira de Paris mais c’est moins rigolo. bisouuuuuuuuus ma fakichette

Laisser un commentaire