Dolce vita

Montréal a une certaine douceur de vivre que je découvre chaque jour un peu plus. Du stress et des soucis, il y en a. Montréal n’empêche pas les mauvaises nouvelles d’arriver. Ni de choper une angine un 20 juin (oui, oui). Mais c’est aussi une ville où l’on peut prendre son temps, se poser, respirer, réfléchir. Et être plutôt libre de ses mouvements pour peu que l’on le veuille.

Omma

En se promenant dans le quartier du Mile End, ne pas hésiter à s’arrêter au Omma. Un restaurant coréen qui signifie « maman », et où l’on trouve des plats typiques comme des choses plus originales (le saumon épicé est juste DÉLICIEUX !) préparés avec amour par la chef Mi Kyum Kim. En été une terrasse tranquille sur laquelle on peut trainer en finissant un bon verre de vin.

3

On parlait de vie tranquille… Regarder pousser les tomates sur mon balcon en fait partie. Voir les pieds grandir, les fleurs s’épanouir avant d’être remplacées par des fruits. La fille de la campagne en moi renaitrait presque.

Un tatouage. Un peu sur un coup de tête pour le motif, réfléchit depuis des années pour le reste. Montréal est la ville des tatoués, des durs, des vrais. Tous les styles et toutes formes, noir ou couleurs, le tattoo s’affiche sans gène. Certains diront qu’il est devenu mainstream, perdant sa signification. Possible. Moi j’aime l’idée qu’il soit accepté partout, sans regard dérangeant.

Sean aka Wurmzilla me l’a redéssiné, posé puis ancré avec une gentillesse et un professionnalisme au top. Je lui confierai ma peau à nouveau les yeux fermés. Pour info, il tatoue chez Sin City.

« La Montréalaise ». Comme me le disait ma copine Ambre, pour elle je resterai toujours la Parisienne. Et pour moi je resterai toujours la fille qui aura toujours du mal à trouver une appartenance à une ville, un pays ou n’importe quel endroit. Alors ce sweat c’était un petit clin d’œil. Et en plus c’est du (presque) produit local, La Montréalaise Atelier, même si un peu cher. En échange de quoi : confort et EXTRA douceur.

C’est tout pour aujourd’hui. Bon été à tous !

One thought on “Dolce vita

Laisser un commentaire