Road Trip Californie – 1ère étape : San Francisco

6 maisonparc

Autant j’aime les voyages – rien que le mot me fait rêver – autant les retours sont toujours douloureux. Douloureux dans le sens faire la transition entre mes découvertes et ma vie quotidienne, intégrer les changements et les remises en cause. Notez je ne parle pas de vacances ou de tourisme. Juste du sentiment d’ouvrir une porte sur l’ailleurs puis de la refermer presque aussi vite en gardant en soi des images, des odeurs, des impressions et des sentiments.

Chaque année me voilà donc plongée dans une petite déprime post-voyage qui fini par être digérée pour laisser place à quelques bonnes résolutions, nouvelles idées et envies. L’année dernière l’Italie fut la préparation de notre déménagement à Montréal. Cette année, tout reste à construire, au Québec encore pour un moment.

Mais avant de se lancer dans l’avenir, retour sur ces deux semaines le long de la côte Californienne avec San Francisco comme premier arrêt. Notre voyage ne s’est pas préparé longtemps en avance, contrairement aux bons conseils lus ici et là, l’organisation n’étant pas vraiment notre point fort. On savait juste qu’on voulait un peu de ville, mais vraiment pas trop, l’océan tout le temps, et la nature, plein de nature.

Je vous l’accorde, c’est vague.

Pour ces premiers jours donc direction SF dont je n’avais entendu que du bien. Pour faire simple, soit mes amis veulent déménager à Montréal, soit à SF. Peut-être est-ce donc dû à mon esprit de contradiction si je n’ai pas eu un coup de cœur absolu pour la ville. Elle est certes très cosmopolite, très jolie, mais je ne sais pas, quelque chose m’a un peu bloqué dans ma façon de l’aborder. Les seulement trois jours sur place ont joué, c’est certain, j’ai l’habitude de prendre mon temps.

Alors deux choses à retenir cependant avant de partir. Si on vous dit qu’il fait froid pendant l’été, bah, c’est qu’il fait froid. Ne faites pas comme moi en imaginant que les 53 personnes parties avant vous n’ont juste pas eu de bol. Prévoir 15°, du vent et du brouillard. Ensuite quand on parle de collines, ce sont des collines. Ça monte et ça descend. Et ça recommence. Mes pieds confirment.

Une fois donc habillés et chaussés pour votre périple breton, c’est parti pour traverser la ville dans tous les sens. Et pour s’extasier devant l’architecture si particulière.

5 Maisondoucle

12 Maison211 Maison113 maison4

Nous logions dans le quartier de Lower Pacific Heights dans un très mimi studio trouvé sur le site dont je ne peux plus me passer : airbnb. Quand on voit le prix des chambres d’hôtel et les emplacements, je préfère largement avoir comme hôte Jesse qui nous accueille dans un truc très cozy avec une bouteille de vin (oui c’est à ce moment que j’ai craqué complétement, après 9 mois de quasi abstinence québécoise). J’ai adoré le quartier, la mer pas loin, le calme résidentiel, les boutiques, cinémas et les brunchs de Filmore Street. Je mettrai quelques bonnes adresses à la fin.

jane1jane2

7 rocky

On a bien évidemment fait tous les quartiers touristiques, du berceau de la culture gay à Castro en passant par celui de la culture hippie à Haight-Ashbury (je confirme, la culture alternative des 70’s est bien morte et enterrée, paix à son âme). On a pédalé comme des sportifs que nous ne sommes pas pour traverser le Golden Gate Park jusqu’à l’océan. Nous sommes montés par Telegraph Hill pour la vue magnifique avant de redescendre sur les « piers ». Et on s’est aussi tapé une séance insupportable de shopping (« NON je n’achète pas de maillot de bain avant de partir, j’en veux un de la BAY ! ») à Macy où on a failli retrouver le petit Maximilien en boule dans un coin.

7 castro

1 haight

2 flic

8 mer1

9 mer2

10 tag110 tag2

Est-ce un amour caché du Japon qui a refait surface en cette période estivale ? Toujours est-il que j’ai ADORE le quartier japonais de San Francisco. C’est petit, ça n’a rien de particulièrement notable au niveau esthétique, mais je me sentais comme transportée ailleurs. Un voyage dans le voyage. Je suis tellement meta comme fille.

4 japon2

3 japon1

Et du coup, avec le recul des photos et de l’écriture, j’ai beaucoup, beaucoup aimé San Francisco. Je pense juste être un peu frustrée du manque de temps.

La suite du voyage où on se fait manger par des ours et des phoques au prochain épisode !

 

BONNES ADRESSES :

Logement :
Studio airbnb dans Lower Pacific Heights. Clean, bien placé, hyper calme.

Brunch :
Jane. Scones & café à tomber. Comme leurs serveurs (bah oui, c’est important).

Café :
Dans JapanTown YakiniQ cafe, un coffee shop très zen, avec wifi gratuit et jeux de société.

Dans Haight-Ashbury loin des machins touristiques avec bangs & couleurs jamaïcaines, Coffee to the People. Un café roots et écolo. Pas cher qui plus est.

Bar :
Au coin du Golden Gate Park, toujours dans Haight-Ashbury, Alembic, un bar à cocktails. Des vrais, faits devant toi, tellement bons.

4 thoughts on “Road Trip Californie – 1ère étape : San Francisco

  1. J’adore votre article, il me rappelle de bon souvenirs, San Francisco est vraiment une ville où il fait bon de vivre! Vos photos sont également très belles!

    Ah et mention spéciale pour le Jane, j’y vais à chaque fois au moins autant pour les serveurs que pour la qualité et puis c’est vraiment très abordable! 😉

Laisser un commentaire