Cher papa Noël

snowflake#5

Ça fait quelques années qu’on ne s’écrit plus toi et moi. Non que tu m’aies souvent répondu dans le passé mais à vrai dire, j’attendais uniquement que tu m’apportes le Barbie van rose avec la jeep, pas que nous entretenions une relation épistolaire.

Depuis, il y a eu les enveloppes au bas du sapin avec les Francs puis les Euros qui ont définitivement mis un terme à notre relation, doutant sérieusement que tu aies un penchant pour les investissements en cash, et par là-même, de ton existence. Mais disons qu’on va faire comme si, la trentaine me rendant nostalgique.

Cher papa Noël,

Cette année il me faudrait un travail. Ou que tu me rendes très riche. Mais on a dit que je ne te croyais pas matérialiste, je vise donc réaliste. Réaliste mais étant donné que t’es un gros monsieur en traineau qui vole, on va dire que j’ai des attentes ajustées à ta fonction. Je ne voudrais donc pas seulement un travail mais un travail vers lequel je marcherai chaque jour le pas léger et l’œil brillant (oublie cela si je n’ai même pas besoin de bouger de mon canapé), des collègues gentils, un salaire décent et de la création dedans. Des mots ou des photos, je te laisse choisir.

Je voudrais aussi du temps. Le temps c’est important, pour ne rien faire par exemple. Ou regarder la neige tomber. Compter les moutons. Me vernir les ongles. Apprendre le crochet puis l’italien. Faire des ratatouilles. Tu ne peux bâcler une ratatouille comme ça, en une heure.

J’aimerais aussi que tu m’apportes des billets d’avion, plein. Si tu me donnes le temps, j’ai un monde à voir, des amis à retrouver, des plages à visiter, des montagnes à gravir. Tu es bien placé pour le savoir, la Terre est vaste, je ne peux pas tout découvrir en seulement 2 semaines par an.

J’aurais aussi besoin de Lego pour occuper mes longues soirées d’hiver, de bouteilles de bon vin (une préférence pour les Bordeaux) pour la même raison, d’un lave-vaisselle afin d’améliorer ma vie de couple, de plus de chaussures car on n’a jamais trop de chaussures et d’un autre chat. Mais ne t’embête pas avec la petite bête, c’est déjà en négociation ici.

Je crois que c’est déjà pas mal puis tu vois, je ne suis pas trop exigeante, mes requêtes ne devraient pas peser trop lourd dans ta hotte. Ha ! Une dernière chose. Noël c’est le moment de l’amour partagé et de l’envie de voir les autres heureux. Alors je mets mon égoïsme de côté pour que tu aides les scénaristes de Homeland à écrire une saison un peu moins nulle l’année prochaine.

Je t’embrasse, n’attrape pas froid, ne reste pas coincé dans la cheminée.
Marianne

snowflake#3snowflake#2snowflake#4snowflake#1

christmastree#1

christmastree#2

christmastree#3

One thought on “Cher papa Noël

Laisser un commentaire